Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

SUIVEZ GOUVIEUX SUR :

icon infolettre  icon facebook icon dailymotion

Accessibilité Accessibilité

VIGILANCE SECHERESSE

Pour la troisième année consécutive, la Picardie connaît un exceptionnel épisode de sécheresse précoce. Les précipitations hivernales se sont révélées insuffisantes pour recharger les nappes phréatiques, dont le niveau est anormalement bas. Les canicules annoncées dès la fin juin vont naturellement aggraver la donne, que les éventuelles pluies à venir n'amélioreront pas puisque la moindre goutte est désormais absorbée par la végétation et les cultures.

Le bassin de la Nonette est parmi les plus touchés. La situation y est préoccupante, voire alarmante. Au point que la Préfecture de l'Oise appelle les agriculteurs, les industriels et les particuliers à faire preuve de civisme pour réduire leur consommation en eau, supprimer tout gaspillage et éviter ainsi une dégradation qui pourrait s'avérer dramatique cet été : arrêté préfectoral du 13 juin 2019 à télécharger en cliquant ici. Car si la sécheresse est à ce jour incolore et indolore, elle pourrait tous nous impacter prochainement si nous n'y prenons garde.

Quelques exemples de gestes simples et efficaces d'économie d'eau : prendre une douche au lieu d'un bain, arrêter le robinet au moment de se savonner les mains ou de se brosser les dents, équiper ce dernier d'un économiseur d'eau, arroser son jardin en soirée pour limiter la déperdition en évaporation, espacer les lavages de la voiture...

Lire la suite ...

VIGILANCE SECHERESSE

Pour la troisième année consécutive, la Picardie connaît un exceptionnel épisode de sécheresse précoce. Les précipitations hivernales se sont révélées insuffisantes pour recharger les nappes phréatiques, dont le niveau est anormalement bas. Les canicules annoncées dès la fin juin vont naturellement aggraver la donne, que les éventuelles pluies à venir n'amélioreront pas puisque la moindre goutte est désormais absorbée par la végétation et les cultures.

Le bassin de la Nonette est parmi les plus touchés. La situation y est préoccupante, voire alarmante. Au point que la Préfecture de l'Oise appelle les agriculteurs, les industriels et les particuliers à faire preuve de civisme pour réduire leur consommation en eau, supprimer tout gaspillage et éviter ainsi une dégradation qui pourrait s'avérer dramatique cet été : arrêté préfectoral du 13 juin 2019 à télécharger en cliquant ici. Car si la sécheresse est à ce jour incolore et indolore, elle pourrait tous nous impacter prochainement si nous n'y prenons garde.

Quelques exemples de gestes simples et efficaces d'économie d'eau : prendre une douche au lieu d'un bain, arrêter le robinet au moment de se savonner les mains ou de se brosser les dents, équiper ce dernier d'un économiseur d'eau, arroser son jardin en soirée pour limiter la déperdition en évaporation, espacer les lavages de la voiture...

Lire la suite ...