SUIVEZ GOUVIEUX SUR :

icon infolettre  icon facebook

Accessibilité Accessibilité

  • Actualités
  • COVID-19 : RETOUR A L'ETAT D'URGENCE SANITAIRE

COVID-19 : RETOUR A L'ETAT D'URGENCE SANITAIRE

Texte issu du site Internet de la Préfecture de l'Oise

A partir de samedi 17 octobre à zéro heure, la France entière est placée en état d’urgence sanitaire. Cette décision vaut pour une durée minimale de quatre semaines, qui pourra se prolonger au-delà si le Parlement le valide. Elle se justifie par l’arrivée d’une deuxième vague de l’épidémie dans l’ensemble du pays.

L’accélération de l’épidémie est également forte dans l’Oise : au 16 octobre, le nombre de cas pour 100 000 personnes (taux d’incidence) atteint 184, contre 79 le 28 septembre ; le taux d’occupation en réanimation covid avoisine 35,4 % contre 14 % (contre 14 % le 27 septembre) et le taux d’occupation total en réanimation est de 87,5 %. Depuis le début de la crise sanitaire, 445 personnes sont décédées du covid en établissement hospitalier, et 183 en EHPAD.

Aujourd’hui, le risque épidémique le plus élevé apparaît dans les lieux où se déroulent des rassemblements ou des fêtes, entre familles ou entre amis, là où on perd le réflexe des gestes barrières et du masque.
Des mesures générales s’appliqueront à tous les départements, donc à l’Oise, à partir de samedi à zéro heure :

- Les rassemblements sur la voie publique seront interdits au-delà de 6 personnes. Certains types de rassemblements continueront à échapper à cette limitation, comme les manifestations revendicatives, les rassemblements à caractère professionnel, les services de transports de voyageurs, les visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle, les cérémonies funéraires, les marchés ;

- Toutes les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes, qui se tiennent dans des salles des fêtes, des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites. La limitation à 30 personnes de ces événements festifs ou familiaux dans les établissements recevant du public qui prévalait jusqu’à présent dans l’Oise ne sera donc plus en vigueur.

Les autres types de rassemblements comme les rassemblements professionnels, culturels, cultuels, associatifs ou sportifs pourront continuer de se tenir dans tout établissement recevant du public (salles des fêtes, salles polyvalentes, gymnases, salles de sport, salles de spectacle, lieux de culte, fêtes foraines, etc.) à condition de respecter les règles sanitaires en vigueur : port du masque obligatoire, personnes assises, distance d’un siège entre deux personnes ou groupes de 6 personnes ;

- Tous les bars et restaurants appliqueront le protocole sanitaire qui a été récemment renforcé et prévoit notamment la limitation à 6 du nombre de clients par table, une distance d’un mètre entre chaque chaise et l’enregistrement du nom des clients pour faciliter le contact tracing ;

- Dans tous les lieux où le public est assis – comme les cinémas, les lieux de culte, les stades, les cirques ou les salles de conférence – la règle d’un siège sur deux s’appliquera entre deux personnes, ou entre deux familles ou groupes d’amis de 6 personnes maximum ;

- Dans tous les lieux où l’on circule debout – comme les centres commerciaux et les supermarchés, les musées, les parcs d’attraction, les foires et salons, les zoos, etc. – le nombre de visiteurs sera limité sur la base d’une règle de 4 m² par personne.

Au-delà de ces mesures générales qui s’appliqueront à tous les départements, les préfets continueront à adapter les règles en fonction de la situation épidémique locale.
Deux nouvelles mesures spécifiques à l’Oise seront applicables à partir de samedi 17 octobre à zéro heure :

- la jauge maximale applicable aux rassemblements dans tous établissements recevant du public confondus sera abaissée de 5 000 à 1 000 personnes ;

- les bars fermeront à 22 heures au plus tard, de même que l’activité de bar dans les restaurants.

L’objectif est de limiter les rassemblements nombreux et conviviaux susceptibles de conduire au non-respect des mesures barrières.
Enfin, dans l’Oise, les mesures complémentaires déjà prises par la préfète continueront de s’appliquer :

- le port du masque restera obligatoire dans l'espace public dans les communes de plus de 10 000 habitants ;

- les buvettes et autres points de restauration debout continueront d’être interdits dans l'ensemble du département ;

- les ventes au déballage, vide-greniers, brocantes, foires et braderies continueront d’être encadrés par la mise en place d’un écart d’une place entre deux exposants, un sens de circulation avec fléchage et une autorisation au cas par cas par l’autorité préfectorale, dans l'ensemble du département ;

- l’interdiction de la vente à emporter d'alcool de 0h30 à 6h00 dans l'ensemble du département sera prolongée.

Téléchargez l'arrêté préfectoral en cliquant ici.

covid état durgence 17 10 2020 mesures

 

Lire la suite ...

COVID-19 : RETOUR A L'ETAT D'URGENCE SANITAIRE

Texte issu du site Internet de la Préfecture de l'Oise

A partir de samedi 17 octobre à zéro heure, la France entière est placée en état d’urgence sanitaire. Cette décision vaut pour une durée minimale de quatre semaines, qui pourra se prolonger au-delà si le Parlement le valide. Elle se justifie par l’arrivée d’une deuxième vague de l’épidémie dans l’ensemble du pays.

L’accélération de l’épidémie est également forte dans l’Oise : au 16 octobre, le nombre de cas pour 100 000 personnes (taux d’incidence) atteint 184, contre 79 le 28 septembre ; le taux d’occupation en réanimation covid avoisine 35,4 % contre 14 % (contre 14 % le 27 septembre) et le taux d’occupation total en réanimation est de 87,5 %. Depuis le début de la crise sanitaire, 445 personnes sont décédées du covid en établissement hospitalier, et 183 en EHPAD.

Aujourd’hui, le risque épidémique le plus élevé apparaît dans les lieux où se déroulent des rassemblements ou des fêtes, entre familles ou entre amis, là où on perd le réflexe des gestes barrières et du masque.
Des mesures générales s’appliqueront à tous les départements, donc à l’Oise, à partir de samedi à zéro heure :

- Les rassemblements sur la voie publique seront interdits au-delà de 6 personnes. Certains types de rassemblements continueront à échapper à cette limitation, comme les manifestations revendicatives, les rassemblements à caractère professionnel, les services de transports de voyageurs, les visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle, les cérémonies funéraires, les marchés ;

- Toutes les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes, qui se tiennent dans des salles des fêtes, des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites. La limitation à 30 personnes de ces événements festifs ou familiaux dans les établissements recevant du public qui prévalait jusqu’à présent dans l’Oise ne sera donc plus en vigueur.

Les autres types de rassemblements comme les rassemblements professionnels, culturels, cultuels, associatifs ou sportifs pourront continuer de se tenir dans tout établissement recevant du public (salles des fêtes, salles polyvalentes, gymnases, salles de sport, salles de spectacle, lieux de culte, fêtes foraines, etc.) à condition de respecter les règles sanitaires en vigueur : port du masque obligatoire, personnes assises, distance d’un siège entre deux personnes ou groupes de 6 personnes ;

- Tous les bars et restaurants appliqueront le protocole sanitaire qui a été récemment renforcé et prévoit notamment la limitation à 6 du nombre de clients par table, une distance d’un mètre entre chaque chaise et l’enregistrement du nom des clients pour faciliter le contact tracing ;

- Dans tous les lieux où le public est assis – comme les cinémas, les lieux de culte, les stades, les cirques ou les salles de conférence – la règle d’un siège sur deux s’appliquera entre deux personnes, ou entre deux familles ou groupes d’amis de 6 personnes maximum ;

- Dans tous les lieux où l’on circule debout – comme les centres commerciaux et les supermarchés, les musées, les parcs d’attraction, les foires et salons, les zoos, etc. – le nombre de visiteurs sera limité sur la base d’une règle de 4 m² par personne.

Au-delà de ces mesures générales qui s’appliqueront à tous les départements, les préfets continueront à adapter les règles en fonction de la situation épidémique locale.
Deux nouvelles mesures spécifiques à l’Oise seront applicables à partir de samedi 17 octobre à zéro heure :

- la jauge maximale applicable aux rassemblements dans tous établissements recevant du public confondus sera abaissée de 5 000 à 1 000 personnes ;

- les bars fermeront à 22 heures au plus tard, de même que l’activité de bar dans les restaurants.

L’objectif est de limiter les rassemblements nombreux et conviviaux susceptibles de conduire au non-respect des mesures barrières.
Enfin, dans l’Oise, les mesures complémentaires déjà prises par la préfète continueront de s’appliquer :

- le port du masque restera obligatoire dans l'espace public dans les communes de plus de 10 000 habitants ;

- les buvettes et autres points de restauration debout continueront d’être interdits dans l'ensemble du département ;

- les ventes au déballage, vide-greniers, brocantes, foires et braderies continueront d’être encadrés par la mise en place d’un écart d’une place entre deux exposants, un sens de circulation avec fléchage et une autorisation au cas par cas par l’autorité préfectorale, dans l'ensemble du département ;

- l’interdiction de la vente à emporter d'alcool de 0h30 à 6h00 dans l'ensemble du département sera prolongée.

Téléchargez l'arrêté préfectoral en cliquant ici.

covid état durgence 17 10 2020 mesures

 

Lire la suite ...