SUIVEZ GOUVIEUX SUR :

icon infolettre  icon facebook

Accessibilité Accessibilité

Pour votre sécurité

Lutte contre le frelon asiatique

Débarqué accidentellement en France en 2004, le frelon asiatique se révèle être une redoutable espèce invasive, qui se développe de manière exponentielle à travers l'Hexagone, comme dans toute l'Europe, qui plus est à la faveur du réchauffement climatique. La lutte contre ce phénomène est d'autant plus importante qu'i menace non seulement la santé humaine, mais aussi l'équilibre biologique puisque le frelon asiatique attaque les insectes pollinisateurs et auxiliaires, indispensables à la flore et aux cultures, en plus de s'en prendre à l'être humain, capable de piquer à plusieurs reprises (il ne perd pas son dard contrairement à l'abeille) et en essaim (les phéromones dégagées par une piqûre alerte et attire les autres individus du nid).

À la demande de son président, Monsieur Patrice MARCHAND, Maire de Gouvieux, le Parc Naturel Régional (PNR) Oise - Pays-de-France a édité une fiche pédagogique sur le frelon asiatique, en lien avec le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) de l'Oise : cliquez ici pour la télécharger. En résumé, le piégeage n'est pas recommandé car il atteint une partie infinitésimale de la colonie (6000 individus!) et tue d'autres insectes, utiles pour la Nature et l'Homme. Le seul moyen efficace de lutte est la destruction des nids au crépuscule ou aux aurores (le frelon est un animal diurne), depuis leur formation au printemps jusqu'à leur désertion en hiver. Ensuite, elle devient inutile car les frelons ne recyclent pas leurs nids, qui se désintègrent naturellement.

La destruction des nids situés en terrains privés incombe aux propriétaires, à leur charge : la Mairie s'en occupe uniquement quand ils sont repérés sur le domaine public ou à proximité immédiate d'un établissement public, telle une école. Dans tous les cas, il ne faut surtout pas chahuter les nids, ni les approcher à moins de 5 mètres, au risque de subir une vague d'assaut qui pourrait s'avérer mortelle. Par ailleurs, les pompiers interviennent gratuitement pour les seules urgences : présence d’un nid sur la voie publique, près d’un établissement public, sur un chantier, ou chez un particulier uniquement si les frelons asiatiques (identifiés comme tel au préalable) empêchent les allers – venues des personnes. Dans tous les autres cas, ils orientent les demandeurs vers les sociétés spécialisées (liste disponible sur les pages jaunes) : si celles-ci sont défaillantes, ils peuvent s’y substituer en fonction de leur disponibilité (les casernes ne sont pas toutes équipées de tenues adéquates), mais feront payer leur prestation.

 

Situation hydrologique et usage de l'eau en période de sécheresse

Pour connaître l'état des nappes souterraines et des cours d'eau, téléchargez le bulletin de situation hydrologique en cliquant sur le lien suivant :

- 18 septembre 2019.

En période de sécheresse, prière de prendre connaissance des recommandations de l'Etat sur le site officiel de la Préfecture de l'Oise.

 

Vigilance monoxyde de carbone

A la suite de la tempête du 24/01/2009 qui a frappé le Sud-Ouest de la France, de nombreux cas d'intoxications au monoxyde de carbone ont été rapportés consécutivement à l'utilisation de groupes électrogènes et de chauffage d'appoint du fait de coupures d'électricité. Il est particulièrement important de vous sensibiliser à ce risque qui reste d'actualité.

Plus d'informations sur ce dépliant.

 

Prévenir les incendies d'habitation

L'incendie d'habitat constitue un risque majeur et un phénomène récurrent dans l'Oise, avec des conséquences humaines souvent dramatiques.

Quand il ne tue pas, l'incendie entraîne chez les victimes de très graves séquelles physiques, respiratoires, traumatiques et psychologiques.

Il convient donc d'adopter les bons comportements afin de prévenir ces risques : retrouvez-en la liste (non-exhaustive) en téléchargeant le courrier préfectoral y afférant.

 

Evènements climatiques

Nous souhaitons vous rappeler la procédure permettant de bénéficier de la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle.

Cet état peut ouvrir droit à la garantie des assurés contre les effets des catastrophes naturelles. Dans cette hypothèse, l'assureur doit alors verser une provision sur les indemnités dues au titre de cette garantie, sur la base du contrat couvrant ordinairement les biens touchés.

Sont considérés comme les effets des catastrophes naturelles les dommages matériels directs "non assurables" ayant eu pour cause déterminante l'intensité anormale d'un agent naturel. Selon cette définition, les évènements relevant de la loi relative aux catastrophes naturelles sont notamment les inondations et coulées de boue, les mouvements de terrain, les séismes et les avalanches.

La grêle, la tempête par exemple ne relèvent pas de cette définition, des contrats d'assurance spécifiques pouvant être souscrits pour ces phénomènes.

Lire la suite ...

Pour votre sécurité

Lutte contre le frelon asiatique

Débarqué accidentellement en France en 2004, le frelon asiatique se révèle être une redoutable espèce invasive, qui se développe de manière exponentielle à travers l'Hexagone, comme dans toute l'Europe, qui plus est à la faveur du réchauffement climatique. La lutte contre ce phénomène est d'autant plus importante qu'i menace non seulement la santé humaine, mais aussi l'équilibre biologique puisque le frelon asiatique attaque les insectes pollinisateurs et auxiliaires, indispensables à la flore et aux cultures, en plus de s'en prendre à l'être humain, capable de piquer à plusieurs reprises (il ne perd pas son dard contrairement à l'abeille) et en essaim (les phéromones dégagées par une piqûre alerte et attire les autres individus du nid).

À la demande de son président, Monsieur Patrice MARCHAND, Maire de Gouvieux, le Parc Naturel Régional (PNR) Oise - Pays-de-France a édité une fiche pédagogique sur le frelon asiatique, en lien avec le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) de l'Oise : cliquez ici pour la télécharger. En résumé, le piégeage n'est pas recommandé car il atteint une partie infinitésimale de la colonie (6000 individus!) et tue d'autres insectes, utiles pour la Nature et l'Homme. Le seul moyen efficace de lutte est la destruction des nids au crépuscule ou aux aurores (le frelon est un animal diurne), depuis leur formation au printemps jusqu'à leur désertion en hiver. Ensuite, elle devient inutile car les frelons ne recyclent pas leurs nids, qui se désintègrent naturellement.

La destruction des nids situés en terrains privés incombe aux propriétaires, à leur charge : la Mairie s'en occupe uniquement quand ils sont repérés sur le domaine public ou à proximité immédiate d'un établissement public, telle une école. Dans tous les cas, il ne faut surtout pas chahuter les nids, ni les approcher à moins de 5 mètres, au risque de subir une vague d'assaut qui pourrait s'avérer mortelle. Par ailleurs, les pompiers interviennent gratuitement pour les seules urgences : présence d’un nid sur la voie publique, près d’un établissement public, sur un chantier, ou chez un particulier uniquement si les frelons asiatiques (identifiés comme tel au préalable) empêchent les allers – venues des personnes. Dans tous les autres cas, ils orientent les demandeurs vers les sociétés spécialisées (liste disponible sur les pages jaunes) : si celles-ci sont défaillantes, ils peuvent s’y substituer en fonction de leur disponibilité (les casernes ne sont pas toutes équipées de tenues adéquates), mais feront payer leur prestation.

 

Situation hydrologique et usage de l'eau en période de sécheresse

Pour connaître l'état des nappes souterraines et des cours d'eau, téléchargez le bulletin de situation hydrologique en cliquant sur le lien suivant :

- 18 septembre 2019.

En période de sécheresse, prière de prendre connaissance des recommandations de l'Etat sur le site officiel de la Préfecture de l'Oise.

 

Vigilance monoxyde de carbone

A la suite de la tempête du 24/01/2009 qui a frappé le Sud-Ouest de la France, de nombreux cas d'intoxications au monoxyde de carbone ont été rapportés consécutivement à l'utilisation de groupes électrogènes et de chauffage d'appoint du fait de coupures d'électricité. Il est particulièrement important de vous sensibiliser à ce risque qui reste d'actualité.

Plus d'informations sur ce dépliant.

 

Prévenir les incendies d'habitation

L'incendie d'habitat constitue un risque majeur et un phénomène récurrent dans l'Oise, avec des conséquences humaines souvent dramatiques.

Quand il ne tue pas, l'incendie entraîne chez les victimes de très graves séquelles physiques, respiratoires, traumatiques et psychologiques.

Il convient donc d'adopter les bons comportements afin de prévenir ces risques : retrouvez-en la liste (non-exhaustive) en téléchargeant le courrier préfectoral y afférant.

 

Evènements climatiques

Nous souhaitons vous rappeler la procédure permettant de bénéficier de la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle.

Cet état peut ouvrir droit à la garantie des assurés contre les effets des catastrophes naturelles. Dans cette hypothèse, l'assureur doit alors verser une provision sur les indemnités dues au titre de cette garantie, sur la base du contrat couvrant ordinairement les biens touchés.

Sont considérés comme les effets des catastrophes naturelles les dommages matériels directs "non assurables" ayant eu pour cause déterminante l'intensité anormale d'un agent naturel. Selon cette définition, les évènements relevant de la loi relative aux catastrophes naturelles sont notamment les inondations et coulées de boue, les mouvements de terrain, les séismes et les avalanches.

La grêle, la tempête par exemple ne relèvent pas de cette définition, des contrats d'assurance spécifiques pouvant être souscrits pour ces phénomènes.

Lire la suite ...