SUIVEZ GOUVIEUX SUR :

icon infolettre  icon facebook

Accessibilité Accessibilité

MÉFIANCE !

Les arnaques en porte-à-porte ont malheureusement tendance à se multiplier, qui plus est en ces temps de repli chez soi.

Faux gendarmes, faux agents de service public, faux employés de télécoms, faux sondeurs, faux commerciaux… : tous les moyens sont bons pour s’inviter à domicile, repérer les lieux, y subtiliser des objets, parfois sous le nez des occupants, divertis par un ou des complices.

Sans aller jusqu’au délit, il peut s’agir de vrais professionnels, peu scrupuleux, qui profitent de certaines situations pour forcer une vente de service ou de biens.

Dans tous les cas, la méfiance est de mise, surtout chez les personnes les plus vulnérables : âgées, isolées, handicapées…

La Mairie ne saurait trop conseiller de laisser ces individus sur le seuil, surtout en période de pandémie où les gestes barrières sont impératifs ; de bien vérifier leur identité, leur qualité et leur accréditation (pièce d’identité, carte professionnelle…) ; de ne s’engager à rien sur l’instant mais de bien prendre le temps de la réflexion pour toute contractualisation (dans le cas inverse, il existe souvent un délai de rétractation à faire jouer) ; de se renseigner sur les sociétés concernées et de comparer avec la concurrence.

Attention aussi aux publicités parfois trompeuses, tels que les prospectus tricolores qui reviennent régulièrement en boîtes aux lettres, donnant à penser à un document officiel pour mettre là-encore en confiance et manipuler d’autant plus aisément les clients potentiels.

Lire la suite ...

MÉFIANCE !

Les arnaques en porte-à-porte ont malheureusement tendance à se multiplier, qui plus est en ces temps de repli chez soi.

Faux gendarmes, faux agents de service public, faux employés de télécoms, faux sondeurs, faux commerciaux… : tous les moyens sont bons pour s’inviter à domicile, repérer les lieux, y subtiliser des objets, parfois sous le nez des occupants, divertis par un ou des complices.

Sans aller jusqu’au délit, il peut s’agir de vrais professionnels, peu scrupuleux, qui profitent de certaines situations pour forcer une vente de service ou de biens.

Dans tous les cas, la méfiance est de mise, surtout chez les personnes les plus vulnérables : âgées, isolées, handicapées…

La Mairie ne saurait trop conseiller de laisser ces individus sur le seuil, surtout en période de pandémie où les gestes barrières sont impératifs ; de bien vérifier leur identité, leur qualité et leur accréditation (pièce d’identité, carte professionnelle…) ; de ne s’engager à rien sur l’instant mais de bien prendre le temps de la réflexion pour toute contractualisation (dans le cas inverse, il existe souvent un délai de rétractation à faire jouer) ; de se renseigner sur les sociétés concernées et de comparer avec la concurrence.

Attention aussi aux publicités parfois trompeuses, tels que les prospectus tricolores qui reviennent régulièrement en boîtes aux lettres, donnant à penser à un document officiel pour mettre là-encore en confiance et manipuler d’autant plus aisément les clients potentiels.

Lire la suite ...